Comment débuter en Zéro déchet ?

débuter le zéro déchet

Si vous êtes ici, c’est que vous souhaitez modifier votre mode de vie et adopter de bons gestes pour l’environnement. Le zéro déchet demande une grande organisation et pour y arriver, il faut y aller petit à petit.

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point »

Pour tendre vers le zéro déchets…

ÉTAPE 1 : Faites le tri dans vos affaires

a – Le désencombrement…

Avant de commencer quoi que ce soit, je pense qu’il faut faire le vide général dans sa tête, et le meilleur moyen d’y arriver c’est de faire le tri dans toutes ses affaires, on se débarrasse de tout ce dont on a pas besoin. Triez, désencombrez votre maison, jetez les objets abîmés ou irrécupérables, recycler ou offrez-leur une seconde vie quand c’est possible.

Faites le dans le respect du tri sélectif,

  • rendez-vous dans une déchèterie
  • donnez à des associations
  • ou revendez les en ligne ou en brocante

b – Pourquoi ?

Cette étape est primordiale pour débuter le zéro déchet et faire de la récup, vous allez tomber sur des accessoires et outils dont vous aurez besoin pour votre aventure, bocaux, sacs en tissus, contenants recyclés…. ce qui peut vous éviter d’acheter des objets en double.

c – Comment on désencombre ?

Allez-y étape par étape, vous pouvez vous organiser de façons différentes, soit par pièce, chambre, cuisine, salle de bain…, soit par catégories d’objets (La méthode Kon marie) Vêtements, livres, paperasse…

Quelque soit la méthode que vous utiliserez, allez jusqu’au bout du processus, vous ne le regretterez pas. Ce désemcombrement vous fera un bien fou autant visuellement que moralement. Vous vous sentirez plus léger !

ATTENTION

N’essayez pas de ranger toutes les pièces en même temps ou de vous attaquer à toutes les catégories en même temps. Vous risquez d’abandonner rapidement tant la tâche sera grande. Je ne le dirai jamais assez « étape par étape »

Allez-y à votre rythme, certains le feront en 1 semaine, d’autres mettront plusieurs mois, chacun avance à son rythme, selon son rythme de vie, l’essentiel, c’est d’atteindre l’objectif. Une fois le grand tri fait, on peut passer aux choses sérieuses….

Étape 2 : Équipez-vous gratuitement

Votre maison est maintenant vide d’objets inutiles à vos yeux, et chaque objet est à sa place. Réutilisez tous les bocaux en verre, pots de confiture, pots de mayonnaise, pots de légumes…feront l’affaire. Pour les gâteaux fait maison, l’idéal ce sont des boîtes en métal pour une meilleure conservation.

Même si vous n’avez pas effectué vos achats en vrac, rendez vous dans la cuisine, ouvrez le placard où se trouve vos aliments secs, et versez les dans les bocaux. Vous aurez ainsi une vision plus globale de ce que vous devez réellement acheter lors de vos prochaines courses hebdomadaires, mais aussi en contenant.

Si vraiment vous n’avez aucun contenant ou pas assez, vous pouvez investir dans de jolis bocaux, on en trouve partout, en supermarché (notamment la marque « Le parfait ») ou dans des boutiques spécialisées. Dans certains magasins en vrac, ils en donnent.

Des petits sacs en tissu vous seront très utiles pour les achats en vrac, garder les boîtes à œufs. Des sacs cabas, un panier ou un caddie sont parfaits pour faire ses courses au marché. Le caddie peut être un bon investissement, ça peut éviter quelques désagréments à votre dos.

Franchement c’est déjà pas mal pour commencer, la règle…essayer de vous procurer le plus d’accessoire possible gratuitement en faisant de la récupération, et investissez uniquement lorsque c’est nécessaire.

Étape 3 : Faites des achats responsables et durables

La question à se poser avant chaque achat est « ai-je réellement besoin de cet objet ? » Si oui, prenez le temps de vérifier l’empreinte écologique et social, et que c’est un achat qui ne terminera pas au fond d’une poubelle ou à la déchetterie au bout de quelques mois, l’achat doit être durable.

Ce point est primordial pour éviter de se retrouver envahi de nouveau par les objets, et par la même occasion de polluer plus la planète !

Concernant l’alimentation, privilégiez les produits en vrac le plus possible, pour les fruits et légumes, quand c’est possible, acheter local. Pour le reste, prenez des produits sans emballages ou s’il y a emballage, le mieux est qu’il soit recyclable ou biodégradables.

Eviter les produits jetables tels que les pailles, les gobelets, assiettes ou encore des serviettes, ces objets à usage unique créent des tonnes de déchets plastiques.

Personne n’est parfait, et personne ne vous en voudra ,si vous achetez un produit « made in China » ou un produit avec un emballage non-recylable de temps à autre. Encore une fois, on ne peut devenir Béa Johnson du jour au lendemain. Les bons gestes deviendront naturels assez vite.

Étape 4 : Buvez l’eau du robinet

Vous ne pouvez pas vous passer d’eau en bouteille, je peux comprendre, selon les endroits où l’on vit, l’eau du robinet est plus ou moins bonne. Les bouteilles en verre sont plus écologiques, c’est mieux ! Déjà parce que vous éviter le plastique mais c’est aussi meilleur pour votre santé. Vous avez également d’autres solutions comme le filtre à charbon ou des perles de céramiques.

Pour l’eau gazeuse, j’en suis dingue, mais j’ai fait le choix d’arrêter d’en boire pendant un moment. L’été, c’est plus fort que moi, je veux sentir les petites bubulles sur ma langue. Alors ma solution a été l’achat d’un Sodastream avec la bouteille en verre, résultat plus de bouteilles en plastiques qui remplissent ma poubelle.

Et pour les personnes qui consomment l’eau du robinet, n’oubliez pas d’utiliser une gourde à l’extérieur.

Étape 5 : Débarrassez-vous des prospectus

C’est le geste qui a sûrement été le plus simple pour ma part, coller l’autocollant « STOP PUB » sur ma boîte aux lettres.

Alors il est possible que si vous collez une étiquette où vous avez écris vous-même, les distributeurs remplissent tout de même votre boîte à lettre. C’est ce qui m’est arrivé, mon autocollant n’a pas été respecté ! Alors je me suis rendu sur le site de mon agglo et j’ai réclamé mon autocollant, il vous le délivre gratuitement. Depuis je ne reçois plus aucun prospectus, mes poubelles sont moins remplies, avec ce geste, la quantité de déchets a fortement diminué.

Étape 6 : Mettez en place un compost

Un excellent moyen de réduire les déchets, le compost est un mélange survitaminé pour les plantes ou votre potager, le fameux terreau !

En appartement, il est moins évident de mettre en place un compost, mais pas impossible, avec un peu de chance, vous vivez peut-être dans une résidence où se trouve un compostage collectif. Un balcon ? Placez-y un petit bac, versez-y vos déchets de cuisine (épluchures de fruits et légumes, le marc de café…), et matière organique, type végétaux, et recouvrez le tout de terre pour accélérer le processus de compostage.

Si vous n’avez pas de balcon, le lombricompostage peut être une bonne option, il y en a pour tous les prix.

En maison avec un petit jardin, il n’est pas obligatoire d’investir dans un composteur, un petit coin au fond de votre jardin suffit, mais pour plus d’esthétisme, vous pouvez investir dans de simples bacs ou des bacs à compost, des conteneurs… L’avantage du jardin est qu’en plus de vos restes alimentaires pour éviter le gaspillage alimentaire et vos déchets verts (tonte, pelouse, branchages, haies, mauvais herbes…), les fientes de poules sont les bienvenues…vous avez des poules ?

Étape 7 : Construisez un poulailler

Un jardin ? Construisez un petit poulailler avec 2 ou 3 poules, les composteuses parfaites. En plus de gratter le gazon pour y trouver des vers de terre, vos déchets organiques iront diversifier leur alimentation. Elles aident à réduire le volume de déchets, en échange, ces beautés vous offriront des œufs au goût incomparable. N’oubliez pas de leur dire merci chaque jour !

Étape 8 : On s’arrête là pour le moment !

Réduire la production de déchets à notre niveau est une étape environnemental importante pour enclencher le changement à une plus grande échelle. Il y a beaucoup d’autres étapes à lister concernant les produits ménagers, les cosmétiques, les couches lavables et les lingettes réutilisables, ou les bienfaits du paillage dans le jardin. Il y a beaucoup de sujets à traiter sur ce blog.

Il peut être difficile pour beaucoup d’entre nous de changer ses habitudes, mais c’est possible avec des petits gestes. Il ne faut pas croire que ce que vous faîtes ne sert à rien, car votre comportement va influencer votre entourage, et sûrement créer un effet boule de neige. Le plus dur c’est de passer à l’action. Commencez par une petite geste comme coller un autocollant « Stop Pub »?

Vous avez commencez votre aventure ? Quels sont les gestes que vous avez déjà mis en place ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s